Notre fonctionnement

Chaque Banque Alimentaire s’organise comme une entreprise : elle dispose de services d’approvisionnement, de logistique, de distribution et de services administratifs et financiers pour assurer la coordination et la bonne gestion de ces activités.

La Fédération Belge des Banques Alimentaires joue, quant à elle, un rôle de coordinateur, d’aide administrative et logistique; elle supervise le bon fonctionnement des différentes Banques Alimentaires, leur respect de notre charte et les assiste pour le financement de leur besoins en équipement.

Le fonctionnement des Banques Alimentaires se décline en trois activités principales.

L’approvisionnement

Dont les sources principales sont

  • l’industrie agro-alimentaire
  • la distribution alimentaire
  • les criées de fruits et légumes
  • le Fonds Européen d'Aide aux plus Démunis
 (FEAD) via le SPP-Intégration sociale
  • les collectes annuelles organisées dans les chaînes de distribution partenaires.

Depuis 2012, les Banques Alimentaires collectent également d’autres marchandises telles que les produits d’hygiène ou d’entretien afin de soulager le budget des ménages.

La logistique

Une fois collectées, les denrées sont contrôlées au niveau de leur qualité, étiquetées et stockées par les travailleurs bénévoles au sein de chaque Banque Alimentaire. Les travailleurs bénévoles se chargent ensuite de répartir les vivres disponibles de manière équitable pour chaque association caritative partenaire. Ces étapes se font dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité alimentaire.

Dans toute la mesure du possible, les Banques Alimentaires privilégient la variété de produits afin d’atteindre le meilleur équilibre possible des aliments offerts. Les Banques Alimentaires disposent d’entrepôts, de chambres froides, de véhicules réfrigérés et d’équipement de transbordement et de manutention.
L’achat, la location de locaux, le fonctionnement, la maintenance et la couverture du risque locatif ou d’accident représentent un investissement conséquent couvert essentiellement par des dons, aucun subside n’étant alloué par les pouvoirs publics à notre action.

Les frais de fonctionnement s’élèvent à environ 0,14 euros/kg de vivres distribués.

Les vivres sont distribués aux associations caritatives partenaires. Ces dernières se chargent de confectionner des colis adaptés aux besoins spécifiques de chaque famille. Les associations caritatives qui possèdent un restaurant social peuvent également utiliser les vivres donnés par la Banque Alimentaire pour cuisiner des repas. Les associations qui constituent ce vaste réseau de distribution sont très diversifiées : centres sociaux agréés - maisons d’accueil pour enfants et adolescents, hommes et femmes sans ressources – entraides de quartier, rurales, urbaines, régionales – restaurants sociaux.

Les collectes

Chaque année des collectes de vivres sont organisées en collaboration avec les supermarchés partenaires.
Les clients sont invités à acheter des bons lors de leur passage en caisse. En fonction du supermarché, ces bons permettent d’offrir un ou plusieurs repas ou produits selon le montant choisi.

Les opérations

La Fédération se charge de mettre sur pied, avec des entreprises alimentaires ou non alimentaires, des campagnes visant à récolter des fonds ou des vivres. Ces campagnes peuvent être soit ponctuelles et avoir lieu à un moment précis de l’année, soit permanentes et se dérouler durant toute l’année.